Navigation – Plan du site
Numéros
49 | 2012
Crise financière globale ou triomphe du capitalisme?

Le mythe du filet de sécurité mondial

Jan Breman
Traduction par Célia Izoard
p. 135-143

Résumé

En rendant compte de la récession économique, les médias se sont surtout penchés sur les effets de la crise sur les pays riches, sans beaucoup se soucier des nombreuses populations qui vivent dans ce qu’on avait coutume d’appeler le tiers-monde. Selon les analyses actuellement en vogue, le fléchissement de ces « économies émergentes » pourrait s’avérer moins grave que prévu. Pourtant, cette perspective, qui se contente d’analyser les répercussions de la crise sur les pays dans leur ensemble, masque l’hétérogénéité de son impact en fonction des classes sociales. En tenant compte de la distribution des revenus, on s’aperçoit que le ralentissement mondial touche de façon disproportionnée les secteurs les plus vulnérables : les immenses cohortes de travailleurs sous-payés, sous-éduqués et privés de ressources qui constituent les strates inférieures surpeuplées de l’économie mondiale.fr

Notes de la rédaction

Texte original « Myth of the Global Safety Net », NLR II-59, septembre-octobre 2009.

Texte intégral

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en octobre 2014.

Pour citer cet article

Référence électronique

Jan Breman, « Le mythe du filet de sécurité mondial », revue Agone, 49 | 2012, [En ligne], mis en ligne le 22 octobre 2014. URL : http://revueagone.revues.org/1106. Consulté le 25 juillet 2014. DOI : 10.4000/revueagone.1106

Auteur

Jan Breman

Jan Breman est sociologue des pays asiatiques et enseigne à l’université d’Amsterdam. Il est l’auteur de Outcast Labour in Asia, Oxford University Press, 2010. En français, on peut lire « L’illusoire retour à la terre en Indonésie », Le Monde diplomatique, octobre 1998.

Droits d'auteur

© Editions Agone