Navigation – Plan du site
Sommaire

46 | 2011
Apprendre le travail
Learning to labour

Agone46_une
240 p. - 15 x 21 cm - 20 €
ISBN 978-2-7489-0145-0
Sous la direction de Sylvain Laurens et Julian Mischi

Je n’en appelle pas à porter attention aux « frémissements d’en bas » avec une sorte de romance, de nostalgie. Nous avons besoin d’une nouvelle façon de penser les classes, laissant derrière nous cette vision d’une opposition entre des blocs homogènes qui se font face comme des armées. Maintenant que nous n’avons plus les garanties offertes par ces structures immuables proposées par le marxisme, l’étude des sentiments de classe et de la production de sens doit être construite empiriquement depuis le bas. Ceci afin de comprendre comment il est possible pour des individus d'affronter de façon imaginative le fait de ne devoir qu’à leur force de travail de ne pas tomber dans une forme de déchéance. C’est à ce prix que l’on comprendra que ce qui s’apparente à une solution dans un lieu social peut être un problème dans un autre.